Mantes Exotiques


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les grèves, le débat

Aller en bas 
AuteurMessage
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 1:42

Bonsoir,

Quand je vois de tel sujet je ne peux m'empêcher de participer ^^ et je créer donc un post:

les Français n'ont pas une réputation de râleur pour rien et cela se reflète par des grèves a répétitions, aujourd'hui pour tout et n'importe quoi... on a même eu le kidnapping ou la séquestration du boss mais ça c'est encore autre chose!

je ne dis pas que la grève est absurde mais il faut savoir l'utiliser à bon escient:
Quand j'entends à la radio un syndicat qui justifie les grèves de la RATP des conducteurs par leur salaire de seulement 2200€ net par mois (1 exemple à ne pas généraliser) et un travail difficile ( ok conduire à des heures "douteuses" c'est fatiguant mais faut pas abuser, il est assit sur un fauteuil le gas, pas en haut d'une grue a 150m de haut, et avec ses poses "pipi" d'une heure... no comment), 2200€ c'est le salaire d'un ingénieur (de base peut être) qui aurait fait des études sup...

Le problème c'est qu'ils ne se rendent pas compte de leur chance, ils ont un job c'est déjà ça, et 2 fois le SMIG!
Après on peut vouloir plus, mieux mais pas au détriment de milliers (1 millions) de personnes qui n'ont rien a voir!car perso, par les temps qui cour, le chômage peut toucher n'importe qui a n'importe quel moment... et eux ils font grèves pour ces raisons... y'a pas un truc qui va pas?

je parle ici de la grève des conducteurs de la RATP, je ne généralise pas, d'autres grèves sont totalement justifiées et méritent d'exister (je ne connais pas les raisons de la sncf mais François doit avoir un avis plus objectif de part sa place au seins de l'entreprise) mais d'autres reflètent plus un caprice, ensuite je ne connais pas toutes les raisons de cette grève, dans le doute...
C'est comme la grève qui s'annonce pour les distributeurs de billet liquide! y'en a marre! tout ça parceque ils veulent faire joujou avec un gun a la ceinture!

Bref je souhaite me fâcher avec personne, c'est mon avis, je pars du principe que la grève c'est pas une solution, c'est tout l'inverse a part en dernier recour.

Qu'ils démontrent leur bonne volonté ces grévistes et pas d'hypocrisie, on mouille le maillot et après on discute, l'argent et le respect se gagnent à la sueur du frond, pas au heure de grèves, payer ou pas tire-langue

je vous laisse continuer et exprimer vos avis.

Evidement je n'ai que 17 ans (dans 2 jours) et je ne suis pas le mieux placé pour parler de ça car je ne suis pas dans la vie active comme d'autre mais j'ai mon avis, si vous le penser marquer de faux jugements, merci de m'éclaircir!

A bientôt. Arthur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 2:49

Bonsoir Arthur,

Je vais tenter d'apporter ma pierre à l'édifice...

A la SNCF, il y a une multitude de service, de métiers, et donc d'employés. Il ne faut pas forcement associer les conducteurs de trains à la grève, mais ça peut être aussi les contrôleurs ou un autre service!

Je vais prendre comme exemple mon cas!

En décembre, nous avons, mes collegues et moi même déclencher une DCI, c'est une demande de concertation immédiate.

Le directeur d'établissement (fonctionnaire supérieur) a 3 jours pour nous recevoir.

Depuis plusieurs mois, notre charge de travail évolue constament, sans que soyons consultés et sans que nous ayons notre mot à dire. On nous répète que les mesures viennent du régional ou national et que nous sommes donc dans l'obligation d'accepter.

Je suis qualification D, c'est à dire le premier échelon du collège maitrise. Pour une charge de travail identique voir moindre, dans le reste de la France, les agents sont de qualification E, c'est à dire un traitement de 200 euros environ plus élevé.

Nous avons donc demandé à ce que notre qualification soit revu à la hausse.

On nous a répondu que le passage d'un examen est obligatoire et que la seule solution est la baisse de la charge de travail.

Depuis 2 ans, on nous a dit qu'il était impossible d'abaisser la charge de travail, et la bizzarement la c'est possible!

Des cas comme le mien, il y en a énormément et pas qu'à la SNCF.

Le mot clef est : "production à faible coût".

Nous ne voulions pas d'abaissement de notre charge de travail, mais juste être payé en fonction du travail effectué. Malgré la motivation de mon équipe et sa disponibilité (Poste en 3 x Cool, la direction a préféré abaisser la charge de travail. C'est prévu en février 2010.

D'une part, nous restons persuadés qu'il sera difficile d'abaisser la charge de travail, et d'autre part nous sommes aigris car chacun s'est investi dans ce poste pour être au top et le résultat, au final, c'est que malgré les efforts de chacun, nous aurons moins de travail.

Pour la gréve, en 2010 nous serons reçu à nouveau! Si la proposition de la direction n'est pas satisfaisante, nous irons en gréve! 2 mois pour étudier notre dossier, 2 ans que l'on travaille sans broncher, je pense que dans notre cas, nous avons fait part de patience!

Prenons l'exemple de la "pause pipi" que tu as reprise pour les agents de RATP, concernant les agents de conduite du TER, il n'y a pas de "pause pipi", il n'y a pas de pause repas. Les agents sont en battement, c'est à dire qu'ils peuvent rester une demi heure en gare avant de faire leur prochain train, mais qu'il reste à disposition de la gare.

Pour faire simple, si un agent de conduite est en battement de 13h00 à 13h30 et qu'il a décidé de manger son casse croute pendant ce laps de temps, si la gare a besoin de lui pour déplacer un engin moteur afin de dégager une voie, il n'a pas le droit de refuser.

L'amplitude des journées est de 09h00, mais celle-ci peut être prolongée jusqu'a 11h00, si l'on rajoute une coupure d'une heure dans la journée. Il n'y a que dans ce cas ou l'agent de conduite aura a sa disposition un local avec de quoi se préparer à manger.

Un agent de conduite qui circule à 60km/h sur une voie de plusieurs centaines de kilometres n'a pas le droit de manger, d'écouter de la musique, de téléphoner, il doit focaliser son attention sur la voie et les signaux. Si le freinage d'urgence est tirer trop tard, si un arret est loupé, ce sont de graves conséquences qui attendent l'agent de conduite!

Les suicides, fait commun quand on conduit un train, c'est à l'agent de conduite de faire un rapport détaillé, sa responsabilité peut etre remise en cause. C'est lui qui prend les premières mesures sur la voie et qui attend les secours. Un cadre d'astreinte est alors avisé et se rend sur les lieux mais il peut se passer des minutes comme des heures avant que l'agent soit relevé! Il y a plusieurs années, mon pére s'est rendu sur un accident de ce type, une jeune fille... Pendant plus de 2 semaines, je n'ai plus reconnu mon pere, il avait perdu sa joie de vivre, j'espere ne jamais vivre des moments comme ceux-ci (Et je félicite au passage les policiers, les pompiers, les secouristes, le personnel hospitalier pour leur courage!)



Pour le fait que la grève soit le dernier recourt et qu'il faut tenter de négocier avant, je te comprend tout à fait, mais la réalité est autre! C'est souvent sous la pression, que la direction cède aux revendications des employés. C'est un peu comme au poker, un jeu de bleuffe...


Pour la RATP, je t'invite à faire un courrier afin d'assister à une semaine de conduite d'un agent! Tu comprendrais peut être mieux leurs revendications! Il y a 2 ans, je ne savais pas comment on faisait pour qu'un train se rende d'un point A à un point B, j'ai vraiment été étonné lorsque j'ai découvert l'envers du décor, et je n'en connais sûrement pas encore la totalité...

La santé morale, un agent qui conduit un train est responsable des usagers, c'est pour cela qu'il y a un tas de référentiels concernant la sécurité, la mécanique, la signalisation et j'en passe. L'agent n'a pas droit à la faute, il est contrôlé régulièrement, et s'il commet une erreur, c'est un rouleau compresseur qui s'abat sur lui plus vite qu'il ne faudrait pour le dire... Il y a constament des rectificatifs et il faut TOUT connaître.

Alors à ton avis, que pense un agent lorsqu'il se rend compte qu'autour de lui les erreurs sont nombreuses mais que même s'il les signale à plusieurs reprises, rien ne change! L'agent commence a être aigri... C'est aussi mon cas lorsque je constate qu'une personne est payé plus et travaille vraiment de façon calamiteuse... Il est difficile ensuite de croire en la bonne parole de la direction! C'est aussi peut être pourquoi celui qui fait correctement son travail, réclame toujours plus...

Il y a aussi une chose sur laquelle je voulais insisté, la sécurité de l'emploi! Effectivement c'est une chose rare et très appréciable! Mais permet elle de faire tout et n'importe quoi sous le prétexte que demain on aura du travail?

Je ne te le souhaite vraiment pas, mais un jour tu va arriver quelque part, tu donneras tout ce que tu as pour que ça tourne du feu de dieu... Puis un jour, tu verras que tes efforts ne sont pas récompensés, que finalement tu n'es peut être qu'un pion que l'on déplace quand on en a envie, que ton collégue qui n'a casi rien fait de l'année a eu une joli prime car il est pote avec le chef, et qu'au final toi tu n'auras rien car une fois, juste une fois, tu auras oublié quelque chose... Ensuite on verra si tu auras envie de discuter, de suer, puis ensuite de négocier!

Ce que je trouve étonnant à la SNCF, c'est la politique de l'autruche... "Moi j'ai rien vu, il fout rien, c'est pas grave..." de la part des cadres! Comment veux tu motiver les troupes en fonctionnant ainsi?

C'est la deuxième année que j'ai des remerciements et félicitations de la part de mon supérieur, mais en 10 ans c'est la première fois, alors qu'avant je travaillais toujours avec la même envie de faire bien!

On ne peut pas juger un gréviste ou non gréviste, en quelques lignes! Il faudrait faire du cas par cas!

enfin, on aura l'occasion d'en reparler en 2010 :

- La poste
- La SNCF
- Les agriculteurs
- Les etudiants
- Les proffesseurs

Voila, sans suivre l'actualité à la télé réguliérement, voici 4 domaines (Etudiants et proffesseurs étant regrouper sous le couvert de l'éducation) ou l'on risque de voir des individus faire part de leur mécontentement....

Gros bisous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 11:29

c'est vrai tu as raison, on ne peu pas généraliser sur les grévistes et comme je l'ai dis, certaines sont justifiées mais j'ignorais pour la RATP...

on ne peut pas comparer la RATP et la SNCF, leurs conducteurs ne font pas du tout le même métier je pense
(uèu

C'est vrai que quand la direction est sourde, on peut pas négocier, et faut passer a la vitesse sup.
Résultat faudra, comme tu l'as dis, faire du cas par cas mais ça sera sympa je pense.

A bientôt. Arthur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djoul
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1173
Age : 34
Localisation : 92 Clichy
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 15:09

Certes il ne faut pas généraliser au sujet des grèves.
Maintenant cest toujours les mêmes qui font les grèves, et ça ce n est pas un opinion mais un fait.

De plus cest typiquement français de faire sans arrêt la grève. Encore une fois aucune généralités, mais aujourdhui on peut faire grève pour n importe quoi. Les gens en oublie que eux, ils ont un travail mais ça on sen fout, l être humain a toujours pensé dabord à sa poire. Par ailleurs, empêcher des milliers de gens de travailler en bloquant les transports je trouve ça inacceptable. Combien de grèves par an on a le droit ? Les gens se plaignent de faire trop dheures ? Mais cest comme ça partout ... Même dans mon travail et je ne suis pas mieux payer à la fin du mois. Le cas de SNCF, RATP, cest que par la grève ils sont capables de faire suffisamment ***** pour se faire entendre. Mais au fond qu est ce qu ils font ? Ils prennent en otage la population pour se faire entendre. Je trouve ça moche.

Maintenant jai bien lu tout ce que tu as dis François, tu vis au quotidien les choses donc c est normal que pour toi c est logique et que tu es dans ton droit. Au même titre que la RATP.
Maintenant, encore une fois, faire ***** le monde pour son propre intérêt est typiquement humain. Heureusement que tout le monde ne dispose pas des mêmes moyen pour bloquer les gens, sinon la Terre arrêterai de tourner.

Rien de perso François, c est juste que je fais parti de ces honnêtes citoyen qui bosse 10h par jour et qui dépendent des trains, rer et dont la vie est pourrie par ces grèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 16:22

bonjour,

Un sédentaire ("employé de bureau") fait grève : Pas
d'impact sur l'opinion général, le travail s'entasse sur son bureau et
quand il stoppe la grève, il n'a qu'a se débrouiller...

Un conducteur de train fait grève : L'opinion publique est autre, mais surtout elle est médiatisée. La direction cède...

Si
il y avait une solution qui ne gênerait pas le public, ne crois tu pas
que cette solution serait choisie par les conducteurs de trains, par
exemple.

J'ai appelé des personnes à 20h00 voir 21h00 pour
couvrir une journée qui débute à 04h00 du matin suite à un malade. Ces
personnes me disent "Merde va y avoir du monde sur le quai qui ne
pourront aller bosser, bon d'accord je couvre la journée!" Ces
personnes avait souvent un repos de programmé, il avait donc organisé
leur journée! Mais pour les usagers, ils acceptent, et bien entendu
sans primes, mêmes les remerciements sont difficiles à obtenir de la
part de leurs supérieurs...

Il faut vivre cela en temps réel,
mais je t'assure qu'au niveau des effectifs, c'est tendu et dès qu'il y
a quelques malades, ça devient vite la catastrophe. Le matériel (engins
moteurs et rames) est vraiment vétuste, ça ne facilite pas la
couverture des trains pour les usagers, en moyenne 10 trains par jour
sont supprimés à cause de ce matériel vétuste, alors qu'a coté de ça,
les agents de conduite courent comme des fous pour essayer d'être à
l'heure...

Je le répète (Je commence à me faire vieux) il
faudrait vivre quelques jours aux cotés des personnes concernées par la
grève pour pouvoir constater ou non s'il y a vraiment une nécessité de
faire grève!

Je pense que vous seriez surpris, dans mon cas, en
voyant comment la gestion des trains est délicate et comment en un rien
de temps, ça devient très vite ingérable et que malgré ça, il y a des
personnes (la je ne parle pas d'agents...) soucieuses de la qualité du
service qu'il faut assurer pour les usagers!

A coté de ça, il y a bien entendu des "brebis galeuses" qui se foutent
royalement que tu n'aies pu prendre ton train pour aller travailler

tiens j'y pense, en décembre 2008, une grève a eu lieu car les
roulements n'étaient pas acceptés par les mécaniciens (journées trop
longues, plusieurs RHR d'affilés, des repos simple, des semaines de 6
jours). Cette année, notre équipe a bosser pendant des heures et des
heures pour améliorer ce que le national ou régional à proposé, et le
résultat, pas de grève pour cette raison cette année! C'est grace au
travail d'une petite dizaine de personnes seulement. Alors pourquoi
sommes nous obligés de modifier ce que la national ou régional nous
envoies? Je n'ai pas de réponse à cette question, mais ils savaient que
l'année derniere, une grève a eu lieu...

Ce que je veux aussi dire par la, c'est qu'il ne faut pas forcement
blâmer les agents de conduites lors de grèves, mais encore une fois, la
politique de communication de la SNCF est bridée, un usager ne connait
rien du fonctionnement pour au final, faire rouler un train d'un point
A à un point B.

Encore une fois, avoir un emploi n'est pas une raison pour tout accepter. Tu travailles, tu fournis des efforts, tu mets peut être ta vie de famille de coté, ou tes passions, pour que les résultats de ton entreprise soient corrects et qu'elle puisse continuer son petit bout de chemin. Ce que je veux dire par la, c'est que sans toi, sans vous, que ce serait ce une entreprise? Alors la moindre des choses, c'est ne pas prendre les gens pour des cons...

Allez un petit bonus, juste pour rire... Chaque année, je bosse 6 à 7 jours gratuitement pour la SNCF! C'est le reglement m'a t'on dit, mais que je demande la copie de reglement, on me répond que ce n'est pas possible Very Happy


Amicalement, François!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djoul
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1173
Age : 34
Localisation : 92 Clichy
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 17:07

Je comprend tout à fait ce que tu dis, c'est bien ce j'avais lu plus haut.

Plusieurs choses suite à ton post :

Citation :
il y avait une solution qui ne gênerait pas le public, ne crois tu pas
que cette solution serait choisie par les conducteurs de trains, par
exemple.
Pas sûr, car prendre en otage les travailleurs leur permet de faire pression et donc d'obtenir ce qu'ils veulent. Sans otages pas de possibilité de négociation, ou du moins pour des prunes.

Maintenant, quand tu acceptes de bosser pour la SNCF, les gens savaient les contraintes, les remplacements et tout font parti de votre boulot. A moins que cela ne soit pas spécifié dans ton contrat alors là tu es une bonne patte. Cependant si c'est spécifié il n'y a pas lieu à ce plaindre.

Citation :
mêmes les remerciements sont difficiles à obtenir de la
part de leurs supérieurs...
Depuis quand l'être humain remercie l'autre François ? Ce n'est pas nouveau, on te dira toujours ce qui va pas mais si tu fais un truc bien c'est normal, tu es "payé" pour ça. Voila comment raisonne la plupart des Français, autant être réaliste, peu importe où je bosse c'est comme ça. Tu trouves tout de même certaines exception, ca fait du bien au moral de temps en temps.

Citation :
Je pense que vous seriez surpris, dans mon cas, en
voyant comment la gestion des trains est délicate et comment en un rien
de temps, ça devient très vite ingérable et que malgré ça, il y a des
personnes (la je ne parle pas d'agents...) soucieuses de la qualité du
service qu'il faut assurer pour les usagers!
Oui mais encore une fois, ca fait parti de votre métier, comme mon métier m'occasionne du stress etc. C'est une question de choix. Maintenant s'il y a grève parce que les trains ne sont pas assez sécurisé pour nous, là c'est autre chose.

Citation :
Il faut vivre cela en temps réel,
Je suis bien d'accord, il faut aussi vivre en temps réel la vie des gens qui ne peuvent pas vivre convenablement sans une journée de travail bloquée par les transports. Qui sont obligés d'arrondir leur mois autrement etc. (je ne parle pas pour moi, j'ai la chance que tout va bien). Enfin c'est un débat sans fin, encore une fois la réputation de la SNCF, ce n'est pas l'humanité dans les conditions de travail, je le sais bien. Donc normal que vous revendiquez des améliorations. Cependant ça fait clairement chier les gens.

Citation :
A coté de ça, il y a bien entendu des "brebis galeuses" qui se foutent
royalement que tu n'aies pu prendre ton train pour aller travailler
95% des usagers voient la SNCF, RATP comme ça.

Citation :
Ce que je veux dire par la, c'est que sans toi, sans vous, que ce
serait ce une entreprise? Alors la moindre des choses, c'est ne pas
prendre les gens pour des cons...
Alors peut être que c'est moi qui suit défaitiste, ou réaliste je ne sais pas, mais depuis quand l'entreprise à besoin de TOI ou MOI pour tourner. Tu n'es qu'un numéro remplaçable au même titre que tout le monde, si tu pars, un autre sera content il aura une promotion. Le monde de l'entreprise ce n'est pas ça, un s'en va, l'autre arrive Smile. C'est triste mais c'est comme ça ! Personne n'est indispensable.

Citation :
Chaque année, je bosse 6 à 7 jours gratuitement pour la SNCF! C'est le
reglement m'a t'on dit, mais que je demande la copie de reglement, on
me répond que ce n'est pas possible
Consulter le réglement est un droit pour le salarié. Tu peux même aller au prud'homme pour ça. Après il faut pas non plus se faire prendre pour un pigeon. C'est ton droit de consulter le règlement.

En tout cas, pendant que les autres se les gèle à attendre leur train dans le froid, toi tu as l'air d'être bien au chaud en face de ton ordi ! Very Happy
(un peu d'humour n'a jamais tué personne, excuse moi mais c'était trop tentant !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 18:27

Re,

"sans otages pas de possibilités de négociations"," ça fait chier les gens" : La on est bien d'accord, mais vaut il en vouloir aux grévistes ou à la direction? Wink Regarde les chauffeurs routiers, ils ont menacé de tout bloquer à noel, ils ont obtenu une augmentation de salaire, si je ne dis pas bétises, mais crois tu qu'ils se sont réveillés du jour au lendemain en disant "Tiens si on bloquait tout?", je ne pense pas, mais en constatant que la direction ne bougeait pas aux vues de leurs réclamations, ils ont agit en conséquence... Pourquoi faut il toujours attendre "qu'il y ait le feu" pour intervenir? Si un jour tu croises un patron, pose lui la question et dans le cas de la SNCF, rappelle lui que ça t'aurais éviter d'attendre ton train sur le quai alors qu'il fait très froid... Very Happy et aussi qu'il y aurait peut-etre eu des cadeaux de noel sous le sapin pour les enfants...

"Les contraintes et remplacement comprises au contrat" Référentiels RH077, la descente doit être égale ou supérieur à 14h00 pour un agent au titre 1 (agents de conduite), donc si l'agent termine à 20h00, il ne peux reprendre qu'a 10h00. Si celui ci accepte de couvrir une journée qui débute à 05h00 ou 06h00 du matin, le lendemain, c'est uniquement par ce qu'il est conscient qu'a ces heures la, ce sont les heures de pointe et qu'il y a un risque qu'un grand nombre d'usagers restent sur le quai...

Il en est de même pour moi, au titre 2 (agent sédentaire) ma descente est de 12h00, mais il arrive qu'en finissant à 22h00, je recommence ma journée à 06h00 le lendemain! Comme les agents de conduite, le manque d'effectifs est la raison pour laquelle nous sommes obligés d'être très flexibles, au dela de la réglementation, pour pouvoir assurer un service voyageur correct pour les usagers...

J'ai beau relire mon contrat, tout ceci n'est pas stipulé Very Happy Tu va me dire que rien ne m'y oblige, effectivement, mais alors je te conseille d'acheter un bon vélo ou une bonne voiture à l'avenir!

"Les remerciements sont rares et tu n'es qu'un pion" : Alors c'est définitif, tu as décidé de baisser les bras? Je trouve ça malheureux... Voila pourquoi il est necessaire de faire bouger les choses! Je ne me considère pas comme un pion et je suis fier de participer à la vie et au developpement de mon entreprise! Et si celle ci n'en prend pas conscience, je continuerais à agir en conséquence! A ce sujet, on se demande pourquoi certains ne "foutent plus rien, ralent toujours", bah voila le résultat quand on considère une personne comme un pion, à force l'envie de travailler disparait... A qui la faute, dis moi?


"ça fait parti de votre métier" : Encore une fois, tu ne peux pas tout accepter! Quand tu constates que les erreurs sont dues soit à l'incompétence d'une personne ou la vétusté du matériel et que tu passes ton temps à le signaler et que rien ne bouge, comment faut il réagir? Rester les bras croisés et penser à la prochaine journée de travail qui sera encore un calvaire pour les raisons reprises précédement? Me concernant, non merci!!!

"95% des usagers..." : Je ne sais pas comment est gérée la communication de la SNCF, mais une chose est sure, je n'ai jamais vu à la télévision, les équipes d'entretien de la voie, les ateliers de réparation des engins moteurs, les centres régionales opérationnels, les différents dépots.

On ne voit que quelques pubs pour le fret (alors qu'il se casse la gueule, tu iras comprendre...) les TER MER l'été (Augmentation considérable de la charge de travail sans augmentation des effectifs) et IDIX, le petit bonhomme rose qui est la représentation de l'investissement humain de l'entreprise dans le fait de faire participer ses employés dans le develloppement de l'entreprise (Encore une bonne blague... Si on avait notre mot à dire, ça se serait Very Happy)

Alors si ils faisaient voir les agents sur le terrain, je pense que l'avis général des usagers changerait ne serais ce qu'un peu...

"les prudhommes" : ça fait plusieurs mois que les agents de conduite attendent un décision des prudhommes, au plan national, si je dis pas de bétises, car les temps de taxi de la gare à l'hotel, ont été supprimés de leur journée. Que se passe t'il en cas d'accident? Avant il y avait des foyers en gare, pour que les agents de conduite puissent dormir, la direction a surement juger qu'il était plus simple de les faire dormir à l'hotel.... Alors concernant mon cas... j'ose imaginer qu'il va me falloir beaucoup de patience! De plus, on se permet de bien te faire comprendre que pour ton évolution proffessionnelle ce n'est pas la meilleure chose Very Happy

Et pour terminer, oui je suis bien au chaud devant mon MAC (je précise car un cheminot ça roule sur l'or, ça, ça se sait Wink ). Je sirote un petit muscat bien frais en pensant à ceux et celles qui attendent leurs trains! C'est presque jouissif... (Ironie, je précise quand même...)

En tout cas j'espere que tu passeras de bonnes fêtes de fin d'année aux cotés de tes proches! Je penserais à toi, la nuit de noel, et surement la nuit du nouvel an Very Happy. Ah oui, zut j'oubliais, c'est écrit dans mon contrat...

Quand le patronat prendra en compte les revendications de ses employés, il y aura moins de grève et aussi peut être moins de suicides... Wink

Amicalement, François!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 18:36

Une derniere chose... Je me demande bien pourquoi le syndicalisme a été crée... Surement pour embeter les patrons... Surement pas pour proteger les employés Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djoul
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1173
Age : 34
Localisation : 92 Clichy
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 19:11

Fiou ^^ tu en as gros sur le coeur pour en parler autant.

Un dernier post me concernant, car même si le sujet est intéressant, nous sommes que deux.

Citation :
Alors c'est définitif, tu as décidé de baisser les bras? Je trouve ça malheureux...
Tu me juges bien vite François, je vais donc te dire ma façon de penser et d'évoluer. Comprendre ça ne veut pas dire que je baisse les bras, c'est juste une réalité.
Si je fais autant d'heures c'est uniquement parceque j'ai le sentiment d'évoluer dans ce que je fais, je n'aime pas stagner, tant que j'apprendrai je resterai le temps qu'il faut pour mes clients. Autrement dit je bosse certes pour mon salaire à la fin du mois, mais avant tout pour moi. Je considère mon travail comme de la formation jusqu'au jour ou j'en serais suffisamment pour entreprendre. Maintenant oui, participer au projet de l'entreprise, la faire prospérer, tu es payé pour ça donc autant que ca te plaise, c'est mon cas aussi.

Citation :
bah voila le résultat quand on considère une personne comme un pion, à
force l'envie de travailler disparait... A qui la faute, dis moi?
Exact, sauf quand tu penses comme au dessus. Wink Enfin il ne faut pas tout généraliser, je parle surtout pour les grosses têtes de l'entreprise, qui ne connaissent pas leurs employés.

Citation :
De plus, on se permet de bien te faire comprendre que pour ton évolution proffessionnelle ce n'est pas la meilleure chose
Ca c'est certains, autant bien prévoir ton coup et pas te louper Wink

Citation :
Et pour terminer, oui je suis bien au chaud devant mon MAC (je précise car un cheminot ça roule sur l'or, ça, ça se sait
). Je sirote un petit muscat bien frais en pensant à ceux et celles qui
attendent leurs trains! C'est presque jouissif... (Ironie, je précise
quand même...)
J'aime beaucoup cette image. Smile

Pour terminer :

Citation :
En tout cas j'espere que tu passeras de bonnes fêtes de fin d'année aux
cotés de tes proches! Je penserais à toi, la nuit de noel, et surement
la nuit du nouvel an . Ah oui, zut j'oubliais, c'est écrit dans mon contrat...
Merci, j'ai de la chance je serais au ski, enfin sait on jamais, des fois qu'il y est une grêve ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 19:14

Pour le cas des suicides, je trouve que c'est facile de tout balancer sur l'entreprise: (je ne dis pas que tu l'as dis mais je généralise pour les médias...)

On parle depuis pas mal de temps maintenant des suicides à répétitions chez France-telecom:

2 choses:
- il n'y a pas plus de suicide qu'ailleurs, dans d'autre "grosse" boite de la sorte, sauf que là on en parle.
- Comme si c'était à chaque fois à cause de l'entreprise, les rares fois où la TV interview des proches des victimes, on apprend que ces personnes avaient pleins de problèmes perso... la boite n'étant que l'eau qui à fait déborder le vase! on sait et connait aujourd'hui le stress de l'entreprise, soit on fait avec, soit on se casse, mais mettre le suicide sur le dos de l'entreprise est bien facile.
surtout que pour en arriver là, il en faut bien plus que ça croyez moi decu

je voudrais souligner une chose, on est quand même le premier pays européen (sûrement dans le monde) niveau cadence des grèves et de loin...

je suis entièrement d'acord sur un point, quand ça fait partie du boulot, ba y'a pas lieu à ce plaindre, où alors on part: c'est là la différence entre nous français, et le reste du monde: on ne part pas, on râle:

On veut le beurre, l'argent du beurre et les fesses de la crémière

Escuse moi Djoul de ne pas participé d'avantage mais je suis en cour la journée .. je boss quoi Extalian

A bientôt. tire-langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djoul
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1173
Age : 34
Localisation : 92 Clichy
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 19:30

Citation :
je suis entièrement d'acord sur un point, quand ça fait partie du
boulot, ba y'a pas lieu à ce plaindre, où alors on part: c'est là la
différence entre nous français, et le reste du monde: on ne part pas,
on râle:
Ouf je me sent moins seul.

Et oui, je suis dac aussi sur le fait qu'il ne faut pas généraliser, les gens sont probablement déjà bien fragiles avant et le stress du boulot (car oui on peut être beaucoup stressé par le taf) déclenche l'acte.

Citation :
Escuse moi Djoul de ne pas participé d'avantage mais je suis en cour la journée .. je boss quoi
Je dois bien avouer que j'ai pris mes vacances alors j'ai du temps.
C'est clair que si j'étais en train de travailler je n'aurai même pas pu lire les messages.
Qu'il est bon d'être en vacance Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 19:49

Bonsoir,

Je discute d'un sujet effectivement qui me tient à coeur. Je souhaite défendre le peu d'honneur qu'il nous reste, nous cheminots...

Arthur, j'espère pour toi que tu changeras d'avis, sincèrement, avec le temps. Oui travailler n'est pas qu'un plaisir, ça va de soit, mais il ne faut pas tout accepter.

Je vais essayer d'imager ma position actuelle.

Je travaille dans une petite bulle avec mon supérieur direct et mes collègues. Pour reprendre l'expression de mon chef "On est pas fort payé mais qu'est ce qu'on rigole!". Alors effectivement, l'ambiance est agréable, tous le monde ou presque se serre les coudes, entraide et solidarité!

Maintenant je "sors de ma bulle". Qualification qui n'est pas adapté au poste et aux responsabilités. Projet de restructuration dont nous ne savons casiment rien. Et toujours les mêmes problèmes journaliers, qui ont une solution, mais personne ne veut réagir.

Alors je suis heureux d'aller travailler chaque jour mais qu'en sera t'il dans quelques années? Je n'en sais rien...

Et malgré que "dans ma bulle" tout se passe presque bien, je n'hésiterais pas à monter au créneau en janvier, si cela est nécessaire!

En 10 ans, j'ai appris à mettre mon poing dans ma poche, à travailler malgré les soucis, à faire de mon mieux, à rester motivé, mais j'ai aussi pris conscience qu'il ne faut pas que ça n'aille toujours dans le même sens! Le patronat doit aussi prendre conscience que des efforts sont faits tous les jours pour faire tourner la boite!

Julien, il me semble, à la lecture de ton message, que ta carrière professionnelle et les postes qui t'ont été proposés t'ont permis de te construire dans la vie, et c'est remarquable! Mais qu'en sera t'il, si demain ton employeur t'affecte un poste qui ne te plait pas, qu'il double ta charge de travail, que tu perdes éventuellement des avantages comme le payement des déplacements? C'est qui attend une majorité des agents de la SNCF, je pense, d'ici quelques années... Vas tu avoir une réaction identique à celle d'aujoud'hui quand tu liras que les agents de SNCF, la RATP, le personnel médical, l'enseignement, vont faire grève? Je ne pense pas.

Tiens Arthur, il y a 5 ans environ, je rentrais chez moi et je pleurais après ma journée de travail... J'ai alors posé la question à mon collègue de 40 ans comment il vivait les choses, et ce fut identique que moi... Je pensais qu'en étant jeune(23 ans), j'étais plus sensible qu'un autre. Voila, nous avions un chef, cadre, qui ne faisait rien, qui basculait toute sa charge de travail sur notre dos, qui nous retourner la tête quand il y avait une erreur... Alors les suicides, oui il n'y pas que le travail qui peut en être la cause, mais un acharnement quotidien sur une personne "plus faible" qu'une autre, peut provoquer de gros dégats...


Voila, en attendant y'a personne qui nourrit mes mantes... Elles vont croire que je suis en grève Very Happy ^^'


Amicalement, François!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 20:03

Evidement François qu'il ne faut pas tout accepter,
je ne suis pas contre toi dans ce débat,
mais j'essaye de faire la part des choses:

toi tu es dans un milieu où l'on est plutôt favorable à la grève, Djoul et moi on la subit donc on va pas dire "Super continuer (pas toi) de bloquer le RER A, ce soir je voulais aller au ciné mais grâce a vous je vais économiser 6.90€", évidement non mais en même temps je comprends ta position, quand on aime son job, on souhaite le faire avec le plaisir et c'est ainsi qu'on boss le mieux!

Cependant et je re-viens à la source du débat, tes arguments par rapport a ton travail sont incomparables avec d'autres arguments utilisés pour justifiés d'autres grèves, certaines n'ont absolument pas lieu d'être, bref c'est bien du cas par cas.
Mais de temps en temps, l'anti-patronat va trop loin, les syndicats perdent toutes crédibilités (perso la CGT aujourd'hui c'est même de l'anti-sarkozy) et ça c'est révoltant: certains mauvais coucheurs et revanchards feraient mieux d'aller soulager leur nerf a l'abri de la scène publique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 20:44

Re,

En dix ans, je n'ai fait grève que 2 fois. Une fois pour la retraite, une autre fois pour la grève nationale pour la hausse du pouvoir d'achat, j'ai pas trop abusé, je pense Very Happy

Concernant les syndicats, mon père est cadre supérieur et il doit traité régulièrement avec les organisations syndicales! Il est vrai, comme tu dis, que certaines poussent le bouchon trop loin!

Dommage, qu'il n'y ait pas qu'un syndicat... Car même dans ce domaine, toutes les organisations n'ont pas le même avis et revendications... C'est vraiment visible dans le domaine de la conduite des trains!

Nous ne sommes pas favorables à la grève, nous avons juste les outils, les connaissances et les supports pour pouvoir faire valoir nos revendications. J'ai travaillé dans le privé, dans le passé, effectivement une gréve était inimaginable... Mais je ne regrette pas mon passage à la TRACTION, car j'ai appris que l'on peut se défendre...

Je me souviens de la réaction d'un représentant syndical qui levait les bras au ciel après avoir lu le préavis de grève... "Comment va ton être crédibles à l'avenir..." a t'il dit, je le rejoins...

Voila, chacun aura son avis à ce sujet, il sera difficile d'avoir le même car nous sommes tous de régions, de milieu, de professions différentes (voir étudiants pour certains d'entre nous Very Happy ).

Alors au lieu d'aller voir un film, je te propose de commencer à lire le code du travail et éventuellement une convention collective d'un secteur qui t'intéresse... Tu verras, ça te sera utile pour la suite!!!! Depuis Mai 2009, je me bats pour que l'employeur de ma mère lui paye ses heures de travail effectuées.... Peut être qu'a Noel, l'employeur aura des remords... Perso, j'y crois pas... (Je ne m'attarde pas sur ses vacances qu'il aurait fallu qu'elle pose uniquement pendant les grandes vacances, non repris dans la convention collective, les modifications d'horaires de travail non notifié par avenant au contrat de travail, et l'absence d'une armoire sur son lieu de travail pour qu'elle puisse y ranger ses effets personnels, repris à la convention collective, réclamé après un vol des clefs de son domicile et de son moyen de locomotion, et à oui, j'oubliais, sa qualification qui n'était pas conforme depuis 2 ans...) A vrai dire, il n'y pas à de quoi s'énerver...

Tu comprendras surement pourquoi j'ai du mal à faire confiance au patronat!

Gros bisous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djoul
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1173
Age : 34
Localisation : 92 Clichy
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 21:13

Oui mais tu fais une généralité sur le patronat, et ça cest dommage. Jai beaucoup d amis qui font pareil. Il y a aussi des patrons très bien. Et sans les patrons on ne ferait plus grand chose. Donc c est pareil, quand j entend des amis à moi dire des choses du style : Franchement le patronat, il s en foutent plein les poches et blablabla, exploitation et blablabla. Ca me donne envie de vomir. Certes il y aura toujours des dérives. Mais être patron dans la France d aujourdhui ne doit pas être facile je pense. Rien ne favorise l entrepreneuriat par rapport à d autres pays (ex : usa).
Donc ne blâmons pas sans arrêt les patrons, ya des cons mais ya aussi des gens très bien.

Fin de la parenthèse ^^

François, effectivement je me suis construit aussi dans le travail, je travail dans un milieu où le stress est vraiment très présent, où on ne compte pas les heures non plus. Maintenant tu me demandes comment je réagirai, voici la réponse :
Etant donné que jai fais des études supérieures j ai la possibilité de changer de travail quand je veux. Maintenant le contexte actuel netant pas propice pour ça on peut prendre son mal en patience. Maintenant il y a l attachement et beaucoup d autres choses, je ne suis pas inhumain. Maintenant si les conditions ne plaise pas, cest que le travail nest pas fait pour moi. Alors je change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balakao
Deroplatys truncata
Deroplatys truncata
avatar

Masculin
Nombre de messages : 262
Age : 31
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 21:25

Salut à tous,
Bon je vais moi aussi prendre part au débat parce que mine de rien je suis probablement à l'origine du topic ! et tant que personne ne s'énerve ça roule!

Donc je précise que subissant moi aussi la grève je n'aurais forcément pas un avis neutre sur la chose tout comme toi François qui ne peut pas non plus avoir un avis impartial parce que tu y bosse!

Je comprend vos revendications c'est légitime de vouloir améliorer ses conditions de travail surtout que vous avez les moyens de faire pression comme ça a déjà été dit.
Tu sais je pense que si j'avais la possibilité de me faire entendre aussi bien que vous en mettant la france en panique hé bien je le ferais parce que ça marche même si ça fait "chier les usagers".

Après je comprend que tu veuilles défendre votre "honneur" par contre moi je suis désolé mais mon discours englobe tout le monde sncf et ratp je ne connais d'ailleurs pas réellement les différences et pour moi étant sur le RER A c'est du pareil au même puisque de cergy le haut à nanterre prefecture => RATP et à patir de nanterre SNCF ou l'inverse je ne sais plus, mais en gros dès qu'il y a grève nous sommes touchés..., donc je fais un peu un tir groupé dans mon discours par manque d'infos surtout.

Je ne veux pas te manquer de respect à toi et aux autres François mais le discours des gens à propos de la sncf/ratp sont en général " mais quelle bande de feignasses ils n'en ont pas marre de nous faire chier, qu'ils reprennent le travail comme tout le monde".
La je croix que le comme tout le monde est important en effet les raisons qui vous ammènent à faire grèves sont les votres mais il faut aussi regarder autour, dans mon travail tout ne vas pas forcément très bien la plupart des gens sont sous payés et beaucoup travaillent jusqu'à des heures pas possibles et ça sans aucun remerciement ni allonge sur le salaire...

Le travail se dégrade dans tous les domaines mais les gens ne font pas grève pour autant, j'ai moi aussi entendu le discours de la personne à la radio qui disait qu'après 20 ans de boite elle gagnait 2200 euros net, mon père a rigolé lui qui gagne 1700 euros et qui est dans la même usine depuis maintenant 35 ans...

Pour les horaires et le reste ce n'est pas nouveau mon grand père qui conduisait les trains travaillait lui aussi les jours fériés et les week ends les 3x8 c'est pas génial non plus c'est fatiguant, mais chaque métier a ses contraintes et celle ci est la votre, comme l'informaticien a les astreintes je prend cet exemple parce que je suis dans le domaine.

Pour moi vous avez des raisons de vous pleindre mais à l'heure actuelle tout le monde aurait une raison d'en faire autant avec la crise économique...

Je vais maintenant finir sur une bonne note parce que je ne veux facher personne et encore une fois c'est que mon avis.
vous n'êtes pas encore privatisés et cela vous permet de faire grève beaucoup plus facilement que dans le privé et l'effet de solidarité fait que vos grèves sont efficaces et paralysent les usagers, vous avez donc les moyens de faire bouger les choses plus que les autres alors allez y faites avancer les choses même si ça provoque des jaloux et que ça fait parler les mauvaises langues. Enfin allez y mais pas trop parce que une semaine sans train et avec la neige c'est assez ^^ j'ai passé une bonne semaine de merde mais mes critiques s'arrêteront la si j'étais à votre place, à ta place françois hé bien j'en aurais certainement fait autant!

Adrien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Ven 18 Déc - 21:52

balakao a écrit:
j'ai moi aussi entendu le discours de la personne à la radio qui disait qu'après 20 ans de boite elle gagnait 2200 euros net, mon père a rigolé lui qui gagne 1700 euros et qui est dans la même usine depuis maintenant 35 ans...
+ 1

On est payé par rapport à ce qu'on apporte à l'entreprise, c'est pas parce que tu as 20-35ans d'ancienneté que tu rapporte plus, donc ça peu sembler injuste mais ce sont les règles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisinsectes
Etoile d'Or
Etoile d'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 37
Localisation : Hellemmes, à proximité de Lille!
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: tite réponse   Ven 18 Déc - 22:04

Bonsoir,

Tu mets le doigts sur un sujet qui fâche : Il y a des problèmes partout...

La police, les fabricants de voitures et ses sous traitants, et tout ceux que j'ai déja cités, et j'en oublie sûrement beaucoup...

La France ne peut être prise en otage... Pourquoi? Tout comme moi, vous avez des impôts à payer, peut être un crédit immobilier étalé sur 25 ans pour un 80m2 à payer et j'en passe... Je reste persuadé que l'état en a conscience et en profite...

A l'instant, sur France3, le sujet est la grève des transporteurs de fonds! Les révenditions : Hausse d'une prime lié à la dangerosité. Encore un métier qui va être blamé par les Français à l'approche des fêtes de noel...

A vrai dire, je rêve d'une seconde révolution, quitte à tout perdre pour recommencer avec de meilleurs bases! Il est grand temps pour nos politiciens de réagir...

Concernant le fait que les grèves gênent les Français, je ne répète, si il n'y a pas de conséquences visibles et immédiates, il n'y a pas de négociations possibles. Je suis désolé de généraliser, mais je dois pas être loin de la réalité...



- Un propriétaire dans mon immeuble ne paye pas ces charges, ce sera donc aux autres propriétaires à payer, ainsi sont faites les lois de co-propriété.

- Mon voisin bricole toute la nuit, son bébé pleure réguliérement le jour comme de nuit, ni la police, ni le syndic ne peuvent agir... Alors débrouilles toi seul...

- J'ai fais réalisé des travaux par une entreprise qui n'a pas respecté le contrat ni les DTU (documents techniques unifiés), voila un an que j'attends que le dossier évolue. L'entreprise a déposé le bilan et je risque de me retrouver dans la même situation qu'il y a un an et cela sans remboursements, bien au contraire, avec de jolies factures de téléphone pour essayer de faire avancer les choses...

- Le dossier de ma mère cité précédemment.

- La marraine de ma copine qui n'a jamais travaillé de sa vie et qui gagne 1500 euros par mois avec 4 enfants, et a une jolie maison avec jardin avec un loyer de 60 euros par mois...

Je me sens un peu seul, et ce n'est pas faute d'avoir fait de multiples recherches sur internet, auprès de mon assurance, de la mairie, de l'inspection du travail... De nombreux recommandés mais classés sans suite...

L'accumulation de ce type de problèmes et les problèmes sur le lieu de travail, ne facilite pas à l'ouverture, j'aurais même tendance à me renfermer sur moi même...

Il n'est donc pas étonnant de voir des personnes faire grève, il n'est pas étonnant non plus de voir des personnes injurier les grévistes! De constater que chacun voit midi à sa porte et ne se soucie plus de son entourage...

Diviser pour mieux régner...

Une grande montagne, quelques animaux, une petite maison, un rythme de vie revu volontairement à la baisse, voila à ce que je pense, si dans les 10 années à venir, rien ne change...

Amicalement, François!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balakao
Deroplatys truncata
Deroplatys truncata
avatar

Masculin
Nombre de messages : 262
Age : 31
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Sam 19 Déc - 15:44

Salut François,
D'accord avec toi une fois de plus, il faudrait remettre en cause beaucoup de choses sur notre système, si tout va si mal ce n'est pas pour rien c'est que la haut quelque chose se passe mal, nos acquis de la révolution s'enfuient peu à peu...
Les politiciens sont par la même occasion bien content que la croise soit la on nous en met à toutes les sauces, si vous ne gagnez pas beaucoup d'argent c'est parce que c'est la crise, attention si vous êtes trop gourmands la crise vous guette... soyez performant au travail il faut produire et donner le meilleur de vous même pour surmonter la crise et permettre aux dirigeants de s'offrir un joli parachute doré...
De l'autre côté on voit que les joueurs de foot gagnent des centaines de milliers d'euros? mais de quel droit en quoi un joueur de foot qui court après un ballon pourrait prétendre à un salaire plus important que le président et plus important qu'un médecin qui a fait une thèse avec 12 ans d'études.. des tas de choses vont mal.
Après de la à faire la révolution je pense qu'il manque encore la goutte d'eau qui va faire déborder le vase, on verra bien mais de la à vivre une révolutiion personnellement je préfère étudier la première dans les bouquins d'histoire ça ne me suffit amplement...
C'est pareil encore un autre exemple quand on regarde ce que les gens de la jet set se payent avec un seul de leurs bijoux il est possible d'offrir un repas à tous les pauvres gens qui meurt de faim en afrique...

Aller j'arrête sur les reproches on va broyer du noir tout le temps sinon!

Ma vie n'est pas triste au contraire elle me plait mais chaque matin quand je dois aller en cours ou bosser je me dis mais bordel on se prend la tête pour rien parfois j'ai envie de tout quitter et de partir vivre en indonésie ou quelque part d'autre ou les mentalités sont différentes et pas "polluées" par l'argent et le gain , et ou on peut se lever le matin et se dire je fais quoi aller hop je vais pêcher mon poisson pour ce midi, et quand on rencontre un soucis le voisin du coin est la pour dépanner!
Bon après il n'ont pas notre confort, mais on peut aller loin comme ça sur la conception de la vie !!

Aller bonne journée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Devil Mantis ~~
Hymenopus coronatus
Hymenopus coronatus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Sam 19 Déc - 21:01

balakao a écrit:

Bon après il n'ont pas notre confort, mais on peut aller loin comme ça sur la conception de la vie

Crois moi, tu reviendrais vite parmi nous, nous vivons dans un confort dont nous n'avons pas conscience ou très peut, et un petit séjour au près des Hymenopus sur Java ou Sumatra te ferais prendre conscience d'un coût ce qu'est la société de consommation occidentale... dans ses bons et mauvais cotés ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balakao
Deroplatys truncata
Deroplatys truncata
avatar

Masculin
Nombre de messages : 262
Age : 31
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: les grèves, le débat   Dim 20 Déc - 2:40

Hello hé oui je le sais très bien j'en ai fais l'expérience en guyane content d'y aller mais toujours content de revenir^^.

Adrien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les grèves, le débat   

Revenir en haut Aller en bas
 
les grèves, le débat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Efflam (Plestin les grèves) côte d'armor
» Pleslin les Grèves
» Des vols Lufthansa annulés après une grève à Roissy
» Risques de grèves...
» Sedum litoreum - orpin des grèves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mantes Exotiques :: What's more? :: Délirium-
Sauter vers: